- Retour

Questions-réponses

08.09.17 Je souhaite devenir assistant(e) maternel(le) : comment faut-il faire ? quelles sont les différentes modalités d'exercice de ce métier ?


Avant tout accueil d’enfant, vous devez obligatoirement avoir été agréé(e) par le Président du conseil départemental après avis des services de la protection maternelle et infantile (Pmi) et avoir suivi une formation initiale.

Cet agrément vous reconnaît un statut professionnel et atteste que toutes les conditions sont réunies pour l’accueil de jeunes enfants. Il est délivré pour une durée de 5 ans renouvelable.

Les démarches pour obtenir l’agrément d’assistant(e) maternel(le)

Il faut : 

  • retirer un formulaire spécifique de demande auprès des services du conseil départemental de votre département ;
  • participer à une réunion d'informations organisée par les services de Pmi du conseil départemental  sur les conditions d'exercice : compétences requises, cadre professionnel, etc. ;
  • passer une visite médicale et contrôler les vaccinations obligatoires ;
  • recevoir à votre domicile une équipe de professionnels du service de Pmi qui s'assurera que les conditions d'accueil garantissent la santé, la sécurité et l'épanouissement de l'enfant.

A l’issue de l’obtention de cet agrément, vous devez suivre une formation d’une durée de cent vingt heures, dont soixante doivent obligatoirement être réalisées avant l’accueil du premier enfant. Les soixante heures restantes peuvent être effectuées dans les deux ans qui suivent ce premier accueil.

Sont dispensés de suivre la formation de 120 heures :

  • les assistants familiaux ayant déjà suivi la formation du diplôme d'assistant familial ;
  • les assistant(e)s maternel(le)s titulaires du diplôme d'auxiliaire de puériculture auxiliaire de puériculture, du Cap petite enfance ou de tout autre diplôme dans le domaine de la petite enfance homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau III.

Les différentes possibilités pour exercer ce métier

A l’issue de l’obtention de leur agrément, la majeure partie des assistant(e)s maternel(le)s exerce leur métier à leur domicile en étant :

  • soit directement employés par les parents des enfants qu’ils accueillent ;
  • soit salarié d’une crèche familiale.

Si vous disposez de trois ans d’expérience professionnelle, vous pouvez également travailler dans les établissements d’accueil de jeunes enfants (tels que les crèches collectives, les micro-crèches, etc.) et participer à l’encadrement des enfants. Dans ce cas, vous serez salarié(e) du gestionnaire de l’établissement et ne bénéficierez plus du statut spécifique à cette profession.

Les récentes modifications du cadre législatif et réglementaire régissant l’exercice du métier d’assistant(e) maternel(le) ont permis une diversification des conditions d’exercice de cette profession.

La possibilité est offerte d’exercer en dehors de votre domicile au sein de maisons d’assistant(e)s maternel(le)s. Dans ce cas, vous êtes employé(e) directement par les parents et gardez votre statut.



Photo

En savoir plus

Pour de plus amples informations sur les modalités d’exercice de ce métier, adressez vous au service de protection maternelle et infantile (Pmi) du conseil départemental ou au Relais assistant(e)s maternel(le)s (Ram) le plus proche de votre domicile dont vous trouverez les cordonnées à partir de la rubrique « Je recherche » du site mon-enfant.fr