- Retour

Les métiers de la petite enfance

Assistant(e) maternel(le)


 

Missions et secteurs d’activité


L’assistant(e) maternel(le) est un(e) professionnel(le) de la petite enfance pouvant accueillir à son domicile jusqu’à quatre enfants mineurs généralement âgés de moins de six ans.


Elle assure l’accueil, l'éveil, le développement et la sécurité des enfants durant le temps pendant lequel ils lui sont confiés.


L’assistant(e) maternel(le) est :
- soit salarié(e) d’une crèche familiale gérée par une collectivité territoriale (commune, conseil général), une association, une entreprise : elle fait alors l’objet d’un encadrement et d’un accompagnement professionnel assuré par le personnel de la crèche familiale;
- soit salarié(e) du parent qui l’emploie (particulier employeur).

Agrément et formation


Avant tout accueil d’enfant, l’assistant(e) maternel(le) doit obligatoirement avoir été agréé(e) par le Président du conseil général après avis des services de la protection maternelle et infantile (Pmi).


Cet agrément lui reconnaît un statut professionnel et atteste que toutes les conditions sont réunies pour l’accueil de jeunes enfants. Il est délivré pour une durée de 5 ans renouvelable.


Si vous souhaitez effectuer une demande d’agrément, il faut :
- retirer un formulaire spécifique auprès des services du conseil général de votre département ;
- participer à une réunion d'informations sur les conditions d'exercice : compétences requises, cadre professionnel... ;
- passer une visite médicale et contrôler les vaccinations obligatoires ;
- recevoir à votre domicile une équipe de professionnels du service de Pmi du conseil général qui s'assurera que les conditions d'accueil garantissent la santé, la sécurité et l'épanouissement de l'enfant.


A l’issue de l’obtention de son agrément, l’assistant(e) maternel(le) doit suivre une formation d’une durée de cent vingt heures, dont soixante doivent obligatoirement être réalisées avant l’accueil du premier enfant. Les soixante heures restantes peuvent être effectuées dans les deux ans qui suivent ce premier accueil.


Sont dispensés de suivre la formation de 120 heures :
• les assistants familiaux ayant déjà suivi la formation du diplôme d'assistant familial ;
• les assistant(e)s maternel(le)s titulaires du diplôme d'auxiliaire de puériculture, du CAP petite enfance ou de tout autre diplôme dans le domaine de la petite enfance homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau III.


En cours d’emploi, l’assistant(e) maternel(le) employé(e) par un particulier employeur a aussi accès à la formation professionnelle continue.


Pour en savoir plus sur les modalités d’accès et les formations proposées, consultez :

- le site d’IPERIA l’Institut : www.iperia.eu IPERIA l’Institut est mandaté par la Branche professionnelle des assistant(e)s maternel(le)s pour créer et développer l’offre de formation continue à destination des assistant(e)s maternel(le)s.
- le site de l’Institut de retraite complémentaire des employés de particulier (Ircem) : www.ircem.com notamment chargé de calculer le droit individuel à la formation (Dif) des assistant(e)s maternel(le)s employé(e)s par un particulier.

Si vous souhaitez devenir assistant(e) maternel(le) agréé(e), contactez le service de Pmi le plus proche de votre domicile. Ce service rattaché au conseil général de votre département vous fournira toutes les informations nécessaires sur la procédure à suivre pour effectuer une demande d’agrément.
 


Photo
Assistant(e) maternel(le)