Les crèches d'entreprises ou inter entreprises

Leur vocation est d’accueillir les enfants du personnel d’un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Un certain nombre d’entres elles peuvent aussi proposer des places aux familles du quartier.

Les crèches d’entreprises sont soumises au respect de la même réglementation que les crèches collectives de quartier et font l’objet préalablement à leur ouverture d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi).

La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant : un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants) et des professionnels (notamment des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants) directement impliqués dans la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, bien être), à raison d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et d’une pour huit enfants qui marchent.

Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

Les crèches d’entreprises sont généralement situées à proximité des entreprises, voire dans leurs locaux. Elles offrent ainsi aux salariés une plus grande flexibilité des horaires d’accueil pour répondre à leurs contraintes professionnelles.

L’entreprise peut gérer directement sa crèche ou confier la gestion à un tiers (entreprise spécialisée, association, mutuelle) qui s’occupe du montage et de la gestion du projet.

Toutes les crèches d’entreprise ne sont pas obligatoirement financées par la caisse d’Allocations familiales ou de Mutualité sociale agricole.

Pour celles qui bénéficient d’un tel financement, le gestionnaire s’engage à calculer votre participation financière à partir d’un barème tenant compte de vos ressources et de la composition de votre famille. Ce barème (établi par la Caisse nationale des Allocations familiales) est le même sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Si la caisse d’Allocations familiales ou de Mutualité sociale agricole ne participe pas aux frais de fonctionnement de l’établissement, votre participation financière sera calculée selon des modalités propres à chaque gestionnaire.

Lorsqu’il existe une crèche d’entreprise ou inter entreprises sur la (ou les) commune(s) sélectionné(es), vous accédez à la fiche descriptive de l’établissement en sélectionnant le critère « accueil collectif » de la rubrique « Je recherche ». 

Photo